Les protéines sont présentes dans de nombreux aliments d’origine animale ou végétale.
Elles sont essentielles à notre alimentation car elles répondent à des besoins de croissance et d’apport en énergie important chez l’être humain.
Leur qualité se mesure en fonction de leur apport en azote et en acides aminés indispensables.
Qu’il s’agisse de protéines animales ou de protéines végétales, celles-ci jouent le même rôle dans l’organisme.

Qu’est-ce que les protéines végétales ?

En opposition avec les protéines animales contenues dans les produits laitiers ou la viande, les protéines végétales sont issues de végétaux.
Si elles ont longtemps été assimilées à une source animale, notamment la viande, les protéines ont toujours été présentes dans le règne végétal. Aujourd’hui elles reviennent sur le devant de la scène avec la popularisation des régimes végétaliens et végétariens.
Les protéines de plantes se sont révélées être tout aussi efficaces que les autres types de protéines. Elles sont source de vitamine B, d’antioxydants, de fibres et apportent des micronutriments en grande quantité (vitamines, sels minéraux, oligo-éléments).
Comme n’importe quelle protéine, elles font partie des sept éléments essentiels à notre alimentation avec les glucides, les lipides, les vitamines, les oligoéléments, les minéraux et l’eau.

Remplacent-elles les protéines animales ?

Les protéines animales et végétales présentent des caractéristiques semblables. Elles possèdent le même rôle au sein de votre organisme. Cependant, il est conseillé de varier son alimentation en lui apportant des éléments d’origine différentes. Cette règle s’applique également aux protéines.
A savoir que si les protéines nous sont indispensables, c’est avant tout pour les acides aminés qu’elles contiennent. Les protéines animales sont des protéines plus complètes que les protéines végétales. Pour pallier ce manque nutritif, il suffit simplement de mieux équilibrer son alimentation.

Quels aliments sont source de protéines végétales ?

Ils existent de nombreux aliments naturellement riches en protéines végétales qui répondent aux besoins de votre organisme.

  • Les oléagineux, ou fruits à coque : amandes, noix du Brésil, noix,  noix de cajou, noisettes, pistaches etc…
  • Les légumineuses : haricots, lentilles, fèves, pois cassés, pois chiche etc…
  • Les graines : graines de courge, graine de chanvre, graines de tournesol, graines de sésame, soja, graines de lin, graines de pavot etc…
  • Les légumes : petits pois, pommes de terre etc…
  • Les fruits : la figue, les baies de goji (les choisir toujours bio) les pêches, les kiwis, l’avocat…
  • Certaines céréales : flocons d’avoine, le boulgour, le seigle, le riz complet, la semoule de blé, l’orge et le sarrasin. Ces céréales ont une teneur en protéines élevées.

Les algues sont la plus grande source de protéines végétales avec leur apport élevé en spiruline. C’est un aliment riche en acides aminés.
Aujourd’hui les régimes végétaux ont grandement évolué et s’imposent comme l’un des régimes les plus populaires. Pour permettre de répondre aux palais exigeants des herbivores sans dénaturer leur alimentation, les grandes surfaces proposent des produits modifiés qui sont une excellente alternative aux protéines animales.
Parmi eux, les laits végétaux, les beurres d’arachides, le tofu, les viandes végétariennes, etc…

Quels sont les bienfaits des protéines de plantes ?

Les bienfaits d’une consommation régulière de protéines végétales sont nombreux et largement prouvés par  l’OMS. Les éléments qu’elles contiennent agissent sur l’ensemble de l’organisme, et participent à la qualité de votre santé. Riches en fer, en magnésium, en fibres, en antioxydants, avec un indice glycémique toujours faible.  Et pour avoir un corps en bonne santé, il est essentiel de limiter sa consommation de graisses saturées. Celles-ci pourraient donner suite à des maladies cardiovasculaires, des inflammations ou de l’obésité.

Malgré leur plantation, les protéines végétales nécessitent moins d’eau et de terre qu’une espèce animale. De plus, elles ne participent pas aux émissions de gaz à effet de serre. D’une certaine façon elles augmentent aussi le rendement des cultures, en transformant l’azote contenu dans l’air en nutriments. De plus, de nombreuses protéines végétales sont vendues en vrac, sans emballage et peuvent être conservées en extérieur, pendant des mois.

En bref, consommer des protéines végétales c’est faire du bien à son corps et à son environnement !
Les produits végétaux sont aussi plus accessibles financièrement que des produits riches en protéines animales.

Protéines végétales : quels inconvénients ?

Les protéines végétales présentent tout de même quelques petits inconvénients. Elles sont incomplètes. Ou du moins, elles possèdent moins d’acides aminés essentiels que les protéines animales (à l’exception des algues). Pour compléter, vous pouvez mélanger céréales et légumes secs, pour un profil nutritionnel excellent.
Puisque les protéines ne sont pas stockées par l’organisme,  il faut donc veiller à  en consommer suffisamment quotidiennement  pour vous booster Toutes ces vitamines sont le carburant de votre corps !

Les protéines végétales présentent de nombreux bienfaits. Si ces aliments font déjà partie de votre quotidien, vous pouvez essayer de les intégrer davantage à vos repas dans l’optique de réduire votre consommation de produits animaux ! Pour vous aider à varier les plaisirs, découvrez nos granolas,  incroyable mélange gourmand d’oléagineux, de graines et de céréales, lentement torréfié, parfaits pour répondre à vos besoins en protéines ! On vous le garantit, nous les cuisinons dans notre atelier d’Avignon tous les jours.